Les 6 Russel et pas du cavalier aux Pic de Vallhibierna et Tuc de Culebras

Après avoir débuté le pyrénéisme sur le Pas du Cavalier, à mon tour d’en faire profiter deux débutants.

Départ du barrage de Llauset où nous atteignons rapidement le col du même nom, de là et contrairement à ma première fois en neige, nous trouvons le cheminement normal qui contourne par l’ouest et qui permet d’accéder facilement au Tuc de Culebras. Afin d’apprécier ma progression montagnarde, j’effectue le Pas du Cavalier entièrement debout, pas peu fier ! Les deux autres passent sans soucis et nous nous dirigeons rapidement vers les Russel.

La carte et les topos mentionnent deux possibilités pour les rejoindre mais elles impliquent beaucoup de dénivelé. Il apparait pourtant une crête au milieu de ces deux itinéraires, au sud ouest du col de Vallhibierna. Nous décidons de l’essayer et elle s’avère tout à fait praticable et faisant gagner un temps notable. Nous prolongeons vers le col de Bucardos et posons la tente sous les Russel au bord d’un des petits lacs. Bivouac arrosé de bière fraiche et de purée gonflée à la graisse de canard de la boite de manchons !

L’ascension de l’Aiguille Sud Russel est décrite partout assez succinctement, seule la cotation PD laisse entrevoir quelques pas mais sur place, rien d’évident, l’ensemble est assez pomatoire, les cheminées nombreuses et même l’aiguille, peu proéminente, s’avère difficile à trouver. J’opte pour une cheminée avec un bloc coincé surement un peu au delà de PD mais qui a le mérite de nous faire progresser ensuite assez rapidement. Au point que nous dépassons l’Aiguille qui ne se révèle que vue depuis le haut, obligeant à une petite désescalade pour lui rendre visite.

Le reste des Russel offre une belle promenade en altitude, entourée de toutes ces arêtes grandioses menant à l’Aneto. Seule l’Aiguille SW nécessite de poser les mains et de tirer un rappel pour en descendre. De là, aucun topo trouvé ne décrit comment revenir du coté de Llauset, seul F. Jacqueminet sur une de ses cartes mentionne le col des Bouquetins sur la crête sud des Russel mais sans en décrire le passage. C’est vers là que nous nous dirigeons et trouvons une cheminée quelque peu escarpée (F+/PD-) permettant de revenir aux lacs du bivouac. La suite étant ensuite facile avec le col de Bucardos et le GR amenant au refuge du Cap de Llauset puis au barrage.

Photos avec WA dans le nom prisent par Hugo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s