3 réflexions sur “Ecosse: kayak hivernal sur la côte ouest

    • Je suis mitigé, le kayak est très léger, tient dans un seul sac, assez rapide à monter et il est facile à esquimauter.
      Mais comparé à son principal (et unique ?) concurrent, le Narak 550, il a plusieurs défauts: remonte plus au vent (parfois assez désagréable à vide, avec le chargement j’arrive à contrebalancer), pas plus rapide malgré une coque plus fine, difficile d’en rentrer et d’en sortir (bien pour faire corps avec son kayak mais il faut des chaussures extra fines et bien faire les pointes pour pas que les talons coincent), chargement réduit, hiloire et espace réduit (difficile de bouger dedans alors que je faisais presque des siestes dans le Narak, je pouvais me détendre les jambes, changer de position, etc), pas étanche à la livraison, il faut passer quelques tubes de colle sur les coutures, 3 chariots payés pour moi et des copains, ils ne seront jamais livrés.
      Bref, un bon kayak joueur, un type passionné (il m’a livré le kayak en personne à Bordeaux et nous avons passé 3 jours ensemble) qui a créé une embarcation unique mais pas sérieux pour un sou.
      A souligner tout de même que le prix est d’un tiers inférieur au Narak.
      Donc pour résumer, j’ai vraiment découvert le kayak groenlandais avec ce Narval, un Narak semble bien plus loin de ses origines revendiquées. Si on est bon, le Narval peut tout faire, si on est moins léger et adepte des voyages, le Narak semble un meilleur choix. Pour descendre un cours d’eau, je prendrais le Narval, très facile de le sortir, de passer une écluse à pied, de prendre des transports etc. Pour de la mer à la journée, Narval aussi, plus joueur, plus de plaisir. Pour de la mer en voyage, Narak.

      J’aime

      • Et ben ! Je te remercie beaucoup d’avoir pris le temps pour cette réponse ultra complète !
        Depuis 1 semaine, il y a le Nook de chez Nautiraid qui reprend le flambeau du Narak sur le côté Groenlandais. 😀
        Un peu moins cher que le Narak 550 en plus.
        J’ai déjà un kayak de mer pliant de voyage (Argo de Nortik). C’est vraiment une machine d’esquimautage pure que je recherche. Pas de compromis, que du rolling hahahaha
        Si au cas où tu vends le tiens, fais signe, on sait jamais 🙂

        Je prendrais le temps de lire les autres articles alpi, qui semblent bien sympa 🙂

        Merci encore !

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s